Nous croyons que la meilleure manière de commencer notre présentation,
est d’expliquer les objectifs pour lesquels
la FUNDACIÓ MASCORT de Torroella de Montgrí

DIFFUSER LA CONNAISSANCE DE L'HISTOIRE

en promouvant son étude et en mettant en évidence la valeur de l’objectivité. Nous considérons que c’est un élément majeur pour la compréhension du présent et pour l’anticipation raisonnable de l’avenir

DONNER DU SUPPORT À LA CONNAISSANCE ET À LA COMPRÉHENSION DE L'ART

soutenir la connaissance et la compréhension de l’art en général et des arts mineurs, exemple de la capacité humaine à créer, rechercher la perfection et adapter les moyens aux circonstances

PARTICIPER À LA PROTECTION DE LA NATURE

et à la diffusion des connaissances nécessaires à sa conservation et à son respect. Sans oublier la fragilité des valeurs de l’environnement et du paysage qui conforment et reflètent ce que nous sommes.

La Fondation a également pour objectif  de fournir des subventions, des informations et des services aux amateurs d’histoire, de l’art et de nature, afin qu’ils puissent développer des activités conformes a leurs aspirations.

Le gérant de la Fondation cherche à éveiller l’intérêt des jeunes générations, dans la mesure de ses possibilités, ceux qui , et peut aider, chercheront à batir des projets dans ces domaines.

La Fondation a été crée par Ramon Mascort Amigó, membre des anciennes lignées d’Empordà (interprétant des vieux sentiments et des illusions familières). Il est le neveu du peintre José María Mascort et le collectionneur de son œuvre. Avocat à Barcelone pendant de nombreuses années, il a mené à bien différentes projets, parmi lesquels la création d’entreprises et des Lynx Editions, cette maison d’édition est spécialise dans les sujets relatifs à la nature a publié un ouvrage sur l’ornithologie, qui constitue une référence mondiale. En outre, Lynx Editons vient de publié le 6è volume d’une autre œuvre consacré aux mammifères du monde. Les 2 œuvres sont éditées exclusivement en langue anglaise.

llibres

Dans un autre domaine, Ramon, durant sa jeunesse, a été internationalement connu dans la pratique du tir olympique. Il abandonna cette activité lorsque les responsabilités professionnelles, exigèrent de lui un dévouement entier.

La maison Galibern, siège de la Fondation, fut construite par l’arrière grand-père de Ramon Mascort Amigó, Ramon Galibern Casanovas (1817-1884), de qui certainement dérive le prénom, et qui, au milieu du XIXème, est allé « faire l’Amérique », dans son cas, le sud du Brésil, où, après beaucoup d’années de regrets, de courageux efforts, beaucoup de jugement pour ne pas laisser s’éloigner la chance et un grand esprit économe, en plus d’avoir été honoré avec le poste de vice-consul de l’Espagne à Bagé (Rio Grande do Sul), s’est marié avec Manuela Francisca de Rezende de Mello (1836-1928), une jeune fille du Rio Grande do Sul, dont les parents venaient de l’île portugaise de Madère. Quant il est arrivé à créer une position qui lui semblait assez solide pour prendre se retraite dans son village, se faire une maison et se consacrer pleinement à sa famille, il est retourné à Torroella avec les siens. Le malheur et la maladie ont frappé durement sa descendance, seulement sa petite fille, Clara (1861-1941), grand-mère de celui qui est aujourd’hui président de la Fondation, a donné continuité à la lignée.

La maison Galibern a été construite et imprégnée du goût personnel de Ramon Galibern, influencé par les souvenirs du pays américain où il a résidé, et a été soigneusement conservée par ses successeurs, bien que son contenu a disparu dans de terribles catastrophes historiques que nous voudrions oublier, en consacrant toute notre capacité à en éviter la répétition.

La maison dont nous parlons, est attentivement restaurée pour pouvoir encadrer les expositions que la Fondation offre et pour pouvoir accueillir les visiteurs. La respectueuse adaptation continuera jusqu’à ce qu’elle puisse recevoir tous les éléments que nos objectifs exigeront.

Fins a l’actualitat, la Fundació Mascort ha editat 15 obres, que comprenen estudis de recerca, catàlegs de les exposicions i monografies. Les publicacions i les exposicions es duen a terme sense cap tipus de subvenció ni ajut, amb accés gratuït per a tothom a les exposicions:

Vides privades. Històries compartides. El fons fotogràfic de la família Mascort (1860-1960).

La Cartografía de la Colección Mascort. Escenas de la historia.

Peces escollides. La selecció del col·leccionista. 10è Aniversari.

Pintura española en la Colección Mascort. Visiones 1800 – 1950.

Una mirada emocionada. Fotografías de Ramón Mascort Amigó.

De la exquisitez a lo cotidiano. Diálogos entre las obras de la Colección Mascort y estudios técnicos de la Associació per a l’Estudi del Moble.

El arte de la pintura y el dibujo. Visiones 1400-1800.

La indestructible bellesa del Montgrí. Fotografies  de l’estartidenc Josep Pascual.

L’ermita de Santa Caterina del Montgrí.

Azulejos, paneles y socarrats de la Colección Mascort.

Valentí Fargnoli (1885-1944). De la fotografia artística a la Nova Objectivitat. Imatges de la Col·lecció Mascort.

La Batalla del Ter1694.

La ceràmica heràldica de la Col·lecció Mascort.

La loza catalana de la Colección Mascort.

La loza dorada de la Colección Mascort.

A redós del Montgrí (1850-1950). Un segle d’història, geografia i curiositats d’un poble.

Alguns mobles singulars (s. XV-XVIII).

José María Mascort, la força del paisatge.

Audàcia i delicadesa. El moble de Torroella de Montgrí i l’Empordà (1700-1800).

Torroella Vila Vella.

A més, la Fundació Mascort ha col·laborat i ha donat suport econòmic per possibilitar l’edició de l’obra: Noblesa Obliga. L’art de la casa a Barcelona (1730-1760), de Rosa Creixell, editada conjuntament per la Universitat de Girona i la Universitat de Perpinyà, el 2013.

Seguim treballant en properes publicacions i exposicions.